Crazy Football Manager


Vous avez toujours rêver de devenir coach d'une grande équipe de foot , c'est l'occasion pour vous de réaliser votre rêve sur ce forum !! Inscrivez vous et prenez votre équipe préférée , transformez là en la plus grande équipe du monde !
 
AccueilMembresS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 [Arsenal] Chez les Gunners !

Aller en bas 
AuteurMessage
Leow
Admin
Leow

Messages : 1325
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 24
Localisation : Maroc

[Arsenal] Chez les Gunners ! Empty
MessageSujet: [Arsenal] Chez les Gunners !   [Arsenal] Chez les Gunners ! Icon_minitimeSam 25 Sep 2010, 09:05

Si vous voulez discuter d'Arsenal , c'est par la !
Revenir en haut Aller en bas
http://crazy-foot-manager.forumactif.com
Ibracadabra

Ibracadabra

Messages : 104
Date d'inscription : 05/09/2010
Age : 22

[Arsenal] Chez les Gunners ! Empty
MessageSujet: Re: [Arsenal] Chez les Gunners !   [Arsenal] Chez les Gunners ! Icon_minitimeMer 29 Sep 2010, 13:54

C'est mon equipe préférée en Angleterre , j'espère qu'il gagnerons des titres !
Revenir en haut Aller en bas
Zak'29

Zak'29

Messages : 386
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 25

[Arsenal] Chez les Gunners ! Empty
MessageSujet: Re: [Arsenal] Chez les Gunners !   [Arsenal] Chez les Gunners ! Icon_minitimeDim 17 Oct 2010, 11:56

Victoire 2-1 hier d'Arsenal avec des buts de Nasri (sp) , penality provoquer par chamakh et un second but de chamakh !
Revenir en haut Aller en bas
Zak'29

Zak'29

Messages : 386
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 25

[Arsenal] Chez les Gunners ! Empty
MessageSujet: Re: [Arsenal] Chez les Gunners !   [Arsenal] Chez les Gunners ! Icon_minitimeMar 19 Oct 2010, 15:30

Arsenal a étrillé le Shakhtar Donetsk (5-1) lors de la 3e journée de Ligue desChampions, mardi à l'Emirates Stadium. Les Gunners prennent seuls lescommandes du groupe H avec neuf points. Song, Nasri, Fabregas, Wilshereet Chamakh y sont tous allés de leur but.

ARSENAL - SHAKHTAR DONETSK : 5-1
Buts : Song (19e), Nasri (42e), Fabregas (s.p., 60e), Wilshere (66e) et Chamakh (69e) pour Arsenal ; Eduardo (82e) pour Donetsk. Si Arsenal tarde encore à trouver le bon rythme en Championnat, lesGunners n'ont pas ce souci en Ligue des champions. En trois matchesjoués cette saison en C1, ils ont déjà marqué 14 buts, rien que ça !Les cinq derniers inscrits mardi soir à l'Emirates Stadium contre leShakhtar Donetsk (5-1) permettent aux Londoniens de conforter leurplace de leader du groupe H, devant leurs adversaires du jour, et leSporting Braga, qui a battu dans le même temps le Partizan Belgrade(2-0). Si bien qu'après trois rencontres seulement, et autant devictoires, ils sont presque déjà assurés de disputer les huitièmes definale de la compétition. Si irréguliers en Premier League, malgré leur quatrième place au classement, les joueurs d'Arsène Wenger peuvent se réjouir d'être beaucoup plus performants sur la scèneeuropéenne. Car si certains pensent que le résultat du soir a étéacquis contre une équipe de seconde zone, ils se trompent. LesUkrainiens n'avaient perdu qu'une seule fois cette saison enChampionnat en treize matches, et restaient, qui plus est, sur deuxsuccès en Ligue des Champions, comme Arsenal. Bref, après les six butsenquillés à domicile contre Braga, les cinq autres ajoutés face auShakhtar sont là pour en attester : les Anglais possèdent cette annéeune attaque de feu. Une ligne offensive à laquelle tous les joueurs del'équipe peuvent s'intégrer. Pour preuve, c'est un milieu défensif quia ouvert le score, Alexander Song, suite à une grossière erreur demains de Pyatov (19e).

Eduardo n'est pas revenu pour rien Mais s'il est un homme qui est en forme en ce moment, il ne fait pas chercher très loin : Samir Nasri est incontestablement le meilleur joueur d'Arsenal en ce débutd'automne. A la fois rapide et percutant sur son côté gauche, le milieufrançais a constamment fait la différence. Une énorme activité qui aété récompensée par son but plein de sang froid et de maîtrise (42e),au coeur de la surface ukrainienne. Malgré ensuite un léger relâchementen début de seconde période, Arsenal a vite remis la machine en marchegrâce à son capitaine, Cesc Fabregas, de retour de blessure. Bien que peu en jambes, l'Espagnol a marqué sontroisième but dans la compétition sur penalty (60e). Avant deuxnouvelles réalisations de Wilshere (66e) et Chamakh (69e), concluantune belle soirée (presque) sans faute.

Car en toute fin de rencontre, pour l'anecdote, c'estun ancien de la maison rouge et blanche qui a eu le dernier mot. Entréen jeu sous les applaudissements de ses anciens supporters, Eduardo,transféré cet été au Shakhtar après trois ans passés à Londres, atrompé Fabianski d'une belle demi-volée (82e). Sans conséquence. Maispas sans importance. Lui qui était resté blessé de longs mois lorsqu'ilportait les couleurs d'Arsenal a dû avoir chaud au coeur lorsqu'il areçu une deuxième ovation de l'Emirates. Gâtes en ce moment et bienélevés sont les fans des Gunners. Comme chaque année, ils espèrent quele festival va durer le plus longtemps possible.
Revenir en haut Aller en bas
Leow
Admin
Leow

Messages : 1325
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 24
Localisation : Maroc

[Arsenal] Chez les Gunners ! Empty
MessageSujet: Re: [Arsenal] Chez les Gunners !   [Arsenal] Chez les Gunners ! Icon_minitimeVen 19 Nov 2010, 16:22

L'ANNÉE D'ARSENAL ?

Deuxième de Premier League avant de recevoir Tottenham samedi (13h45), Arsenal espère remporter cette saison un titre de champion qui lui échappe depuis 2004. Les Gunners ont quelques arguments nouveaux pour lutter avec Chelsea et Manchester United. Mais certaines lacunes persistent.

LES PLUS

Une force de frappe offensive bonifiée par Chamakh

Depuis plusieurs saisons, Arsenal s'est imposé comme l'une des équipes les plus offensives d'Angleterre. La formation d'Arsène Wenger a les joueurs pour, avec Cesc Fabregas, Samir Nasri, Andreï Arshavin, Tomas Rosicky, Robin van Persie, Theo Walcott ou Abou Diaby entre autres. Certains d'entre eux continuent de progresser, à l'instar de Nasri. Le milieu offensif français est régulier au plus haut niveau cette année. Mais la véritable différence cette saison, c'est Marouane Chamakh. L'ancien Bordelais offre un peu de diversité à l'animation offensive des Gunners par sa présence physique, sa couverture de balle, mais aussi son efficacité devant le but. Le Marocain a déjà trouvé les filets à 8 reprises en 17 matches, toutes compétitions confondues. Avec lui, Arsenal n'est plus totalement suspendu à l'état de santé de van Persie ou Nicklas Bendtner, souvent blessés.

Une agressivité nouvelle

Par le passé, il a souvent été reproché à Arsenal son manque d'agressivité dans les duels très physiques face aux équipes de Premier League, spécialement celles du milieu et du bas de tableau. De ce côté-là, il y a du mieux cette année. Les victoires face à Blackburn (1-2), Bolton (4-1) ou Everton (1-2) ont montré que les Gunners avaient davantage de répondant dans le défi physique. "Arsenal est dans le bas du tableau pour le classement du fair-play, c'est l'une des équipes les plus sanctionnées de Premier League au nombre de cartons jaunes et de cartons rouges", souligne Matthew Spiro, journaliste anglais. "A l'époque où Arsenal remportait des trophées, leurs joueurs étaient parfois accusés de jouer dur, et ils prenaient beaucoup de cartons rouges, à l'image de Vieira. C'est intéressant de les voir à nouveau dans cet état d'esprit."

LES MOINS

L'éternel problème du gardien

Lukas Fabianski réalise plutôt un bon début de saison. Mais son erreur face à Newcastle, synonyme de défaite (0-1), a tempéré le constat. "Je crois que les gardiens d'Arsenal coûtent environ huit points de plus par saison à leur équipe par rapport aux autres prétendants au titre. Si les Gunners faisaient l'effort pour signer un gardien comme Hugo Lloris, Igor Akinfeev ou même Shay Given, cela augmenterait considérablement leurs chances de remporter le titre", estime Alex Chick, de notre bureau londonien, qui estime qu'Arsène Wenger a sa part de responsabilité. "C'est un coach incroyable, mais il a un ou deux défauts qui tirent son équipe vers le bas. Les dirigeants d'Arsenal devraient l'enfermer dans un placard pendant deux jours et en profiter pour dépenser 20 millions d'euros sur un gardien de but, car Wenger ne le fera jamais", explique-t-il avec humour.

L'éternel problème des blessures

Pour beaucoup, il a ruiné les espoirs d'Arsenal de remporter le titre la saison passée. Et la même rengaine attend peut-être encore les Gunners cette saison. Le cas de van Persie est toujours d'actualité. Après avoir disputé seulement 16 matches l'an passé, le buteur néerlandais, victime de pépins physiques à répétition, n'a été aligné que quatre fois en championnat depuis le mois d'août. Mais le souci vient plutôt de la défense, où la blessure de Thomas Vermaelen se fait cruellement sentir. "Vermaelen est spécialement important parce que c'est désormais le patron de la défense des Gunners. Arsenal a terriblement besoin de sa présence, mais le Belge a un problème au tendon d'Achille et on ne sait pas quand il reviendra", explique Spiro. Arrivé de Lorient cet été, Laurent Koscielny est encore un peu tendre pour assumer l'intérim sur le long terme.

L'INCONNUE

Cesc Fabregas

Auréolé de son titre de champion du monde, Cesc Fabregas a clairement laissé entendre qu'il voulait quitter l'Angleterre pour Barcelone cet été, avant d'être déclaré intransférable par les Gunners. Aux yeux de certains, son implication s'en est ressentie. "Quelques sections de supporters d'Arsenal n'apprécient pas qu'il soit encore le capitaine d'Arsenal alors qu'il a déclaré vouloir quitter le club", explique Spiro. "Fabregas a réalisé quelques prestations décevantes cette saison, et Arsenal ne sera jamais champion s'il ne donne pas son maximum." La baisse de régime physique, très fréquente lors d'une saison post-Coupe du monde, et une blessure contractée en septembre face à Sunderland (1-1) expliquent en partie les prestations en dents de scie de l'Espagnol. Sa faculté à retrouver son meilleur niveau déterminera aussi les chances d'Arsenal de remporter le titre cette saison.

_________________
[Arsenal] Chez les Gunners ! 548
Revenir en haut Aller en bas
http://crazy-foot-manager.forumactif.com
Zak'29

Zak'29

Messages : 386
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 25

[Arsenal] Chez les Gunners ! Empty
MessageSujet: Re: [Arsenal] Chez les Gunners !   [Arsenal] Chez les Gunners ! Icon_minitimeDim 05 Déc 2010, 03:44

Un premier but somptueux, un second plus magistral encore... Samir Nasri a fait le bonheur des Gunners et le malheur de Fulham samedi (2-1). Au-delà de ce doublé magique, le petit lutin français d'Arsenal est clairement en train de prendre une nouvelle dimension. Et ce n'est pas fini, promet Wenger.

[Arsenal] Chez les Gunners ! 667531-8047584-317-238

Le talent est une chose profondément injuste. On ne sait pas pourquoi certains en sont dotés, au-delà du raisonnable, quand tant d'autres passent une vie à se demander pour quelle raison ils en ont été sevrés. Samir Nasri se pose peut-être des questions dans la vie. Mais sûrement pas celle-là. "The little wizard of Emirates" comme l'appelait joliment une banderole samedi à l'Emirates Stadium, est tombé dans la marmite quand il était petit. Au point que, 23 ans plus tard, le talent dégouline encore de ses deux pieds. Il y a de quoi vous écoeurer. Demandez aux joueurs de Fulham. Samedi, à Arsenal, ils se sont accrochés comme jamais. Mais ils ont été battus par un seul homme. L'artiste, par sa classe, a vaincu les courageux artisans, qui ont trimé 90 minutes pour ne rien obtenir. C'est injuste, mais c'est comme ça. "Nous avons posé beaucoup de problèmes aux Gunners, mais il faut savoir s'incliner devant le talent", a résumé Mark Hughes, manager déçu mais admiratif de Fulham.

Le doublé signé par Samir Nasri samedi fait partie de ceux dont on reparle, à coup sûr. Ce n'était que Fulham, ce n'était qu'une 16e journée. En soi, les conséquences de ses deux buts ne pèsent pas grand chose. Mais pas de doute, le jour où Nasri quittera Arsenal, ceux qui étaient à l'Emirates Stadium samedi recauseront de cet après-midi, pour ces deux buts absolument formidables. Il y avait tout dedans. Technique, maitrise, lucidité, classe. "Aujourd'hui, nous avons vu deux buts exceptionnels d'un joueur exceptionnel, a justement estimé un Arsène Wenger aux anges. C'était une combinaison parfaite de touché, d'intelligence et de calme. C'est incroyable ce qu'il a réussi devant le but. Il faut un talent spécial pour réussir cela."

Wenger: "Le meilleur est à venir"

Ce talent spécial, à Londres, plus personne ne doute que Samir Nasri le possède. Cela n'a pas toujours été le cas, rappelle pourtant Wenger qui a beau jeu, aujourd'hui, de remettre les détracteurs de jadis à leur place. "Quand je l'ai fait venir, j'ai entendu beaucoup de gens douter de ce choix. Mais il est en train de montrer à tout le monde à quel point il peut être un joueur exceptionnel. Et je pense que le meilleur est encore à venir parce qu'il est en pleine progression." Incontestablement, l'ancien Marseillais est en train de franchir un cap. Et ce n'est pas seulement son match de samedi qui impose ce constat. "Il est en train de devenir un vrai leader pour cette équipe, note Mark Hughes, dans le sens où il est présent à chaque match. Il ne brille pas par intermittence comme ça a été le cas par le passé."

Davantage patron que les saisons précédentes, Samir Nasri est aussi en train de faire évoluer son jeu, tout doucement. Plus influent, il est aussi devenu plus efficace. Toutes compétitions confondues, le milieu de terrain français a déjà inscrit 11 buts cette saison. Pour mémoire, il en a marqué 12 sur l'ensemble de ses deux premières campagnes sous le maillot rouge et blanc. "Oui, il est plus efficace, confirme Wenger. Mais c'est aussi parce qu'il évolue dans un nouveau registre. Il avait tendance à trop garder le ballon. Il a progressé dans son jeu autour, loin du ballon. C'est ce que je lui demandais car nous avions déjà beaucoup de joueurs capables de garder le ballon. Aujourd'hui, il a davantage de variations dans son jeu, et cela pose beaucoup plus de problèmes à l'adversaire."

Son évolution rappelle un peu celle de Robert Pirès. Lui aussi a dû faire taire les sceptiques à Arsenal. Lui aussi a su se rendre indispensable. "Il est peut-être le joueur qu'Arsenal n'a plus depuis le départ de Pirès", concède Paul Merson, un ancien de la maison. "C'est toujours difficile de comparer, tempère Wenger. Mais en tout cas, j'ai toujours cru en lui et j'y crois plus que jamais." C'est le moment, effectivement, car Samir Nasri est sur son nuage en cet automne 2010. Lors de ses trois dernières sorties avec Arsenal en Premier League, il a inscrit quatre buts et a été désigné homme du match à chaque fois. Sans oublier sa prestation avec l'équipe de France, à Wembley, face à l'Angleterre. "Dommage, il n'a pas la nationalité anglaise, sourit Merson. Franchement, sans lui, je pense qu'Arsenal aurait quelques points en moins au classement."

[Arsenal] Chez les Gunners ! 667533-8047602-665-230
Revenir en haut Aller en bas
077

077

Messages : 345
Date d'inscription : 14/07/2010

[Arsenal] Chez les Gunners ! Empty
MessageSujet: Re: [Arsenal] Chez les Gunners !   [Arsenal] Chez les Gunners ! Icon_minitimeDim 05 Déc 2010, 04:52

Bravo !
Squillaci-Nasri-Chamakh Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Arsenal] Chez les Gunners ! Empty
MessageSujet: Re: [Arsenal] Chez les Gunners !   [Arsenal] Chez les Gunners ! Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Arsenal] Chez les Gunners !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les bugnes comme chez le patissier
» Bienvenue chez nous
» Walcott [Arsenal]
» Retour de chez le gynécologue. (pv Elodie)
» Scandale chez les motards de la police

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy Football Manager  :: On parle de Foot :: Premiere Ligue-
Sauter vers: