Crazy Football Manager


Vous avez toujours rêver de devenir coach d'une grande équipe de foot , c'est l'occasion pour vous de réaliser votre rêve sur ce forum !! Inscrivez vous et prenez votre équipe préférée , transformez là en la plus grande équipe du monde !
 
AccueilMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Conférence Est

Aller en bas 

Quel équipe sera championne de la conférence Est ?
New Jersey
0%
 0% [ 0 ]
Boston Celtics
22%
 22% [ 4 ]
Toronto Raptors
6%
 6% [ 1 ]
New York Knicks
0%
 0% [ 0 ]
Philadelphie 76ers
6%
 6% [ 1 ]
Indiana Pacers
0%
 0% [ 0 ]
Cleveland Cavaliers
11%
 11% [ 2 ]
Detroit Pistons
6%
 6% [ 1 ]
Milwaukee Bucks
0%
 0% [ 0 ]
Chicago Bulls
11%
 11% [ 2 ]
Atlanta Hawks
6%
 6% [ 1 ]
Miami Heat
22%
 22% [ 4 ]
Orlando Magic
6%
 6% [ 1 ]
Charlotte Bobcats
0%
 0% [ 0 ]
Washington Wizards
6%
 6% [ 1 ]
Total des votes : 18
 

AuteurMessage
Leow
Admin
Leow

Messages : 1325
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 24
Localisation : Maroc

MessageSujet: Conférence Est    Sam 30 Oct 2010, 05:40

Conférence Est


Dernière édition par Leow le Sam 30 Oct 2010, 06:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://crazy-foot-manager.forumactif.com
Leow
Admin
Leow

Messages : 1325
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 24
Localisation : Maroc

MessageSujet: Re: Conférence Est    Sam 30 Oct 2010, 05:52

Si Miami attire les regards depuis l'arrivée deLeBron James et Chris Bosh, le Heat aura fort à faire pour terminer entête de la Conférence Est. Orlando et Boston notamment auront leur motà dire. Chicago et Atlanta présentent également des formations solides.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://crazy-foot-manager.forumactif.com
Pierre

Pierre

Messages : 83
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Conférence Est    Sam 30 Oct 2010, 07:03

Cette année , c'est entre les Bostons Celtics , Miami Heats et Orlando Magic
Revenir en haut Aller en bas
Frank 7

Frank 7

Messages : 70
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 25
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Conférence Est    Sam 30 Oct 2010, 08:39

Je ne suis pas beaucoup la NBA , mais je sais que les Boston et Miami sont de grandes équipes
Revenir en haut Aller en bas
Zak'29

Zak'29

Messages : 386
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Conférence Est    Sam 30 Oct 2010, 08:48

A mon avis , pour la conférence Est , les Boston Celtics ontle plus de chance de gagner car je pense qu'ils ont des joueurs expérimentés ettrès bons

Ils aurons surtout envie d'une revanche après leur défaite l'année dernière enfinale contre les Lakers 4-3 alors qu'ils menaient 2-3
Revenir en haut Aller en bas
Zak'29

Zak'29

Messages : 386
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Conférence Est    Sam 30 Oct 2010, 08:50

Cleveland Cavaliers et les Chicago Bulls sont aussi dans la course au titre !
Revenir en haut Aller en bas
Cobra

Cobra

Messages : 491
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Conférence Est    Sam 30 Oct 2010, 08:53

Il y a de grandes équipes , il est difficile de choisir
En tout cas , ce sera entre les Heats , les Bulls , les Celtics et les Cleveland Cavaliers
Revenir en haut Aller en bas
Pierre

Pierre

Messages : 83
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Conférence Est    Dim 31 Oct 2010, 07:12

Miami va chercher un meneur de type « John Paxson »
Revenir en haut Aller en bas
Pierre

Pierre

Messages : 83
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Conférence Est    Dim 31 Oct 2010, 14:08

Miami s'est imposé facilement à New Jersey (101-78). Auteur de 55points, le trio LeBron James (20)-Dwyane Wade (17)-Chris Bosh (18) apermis au Heat de prendre rapidement les devants. Brook Lopez (20points) termine meilleur marqueur des Nets.
Revenir en haut Aller en bas
Bastian

Bastian

Messages : 417
Date d'inscription : 04/09/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Conférence Est    Mer 03 Nov 2010, 04:23

Conférence Est

Conférence Est M V D % + - Conf Div Dom Ext 10 der Série
1 Atlanta 4 4 0 1.00 422 388 3-0 1-0 1-0 3-0 4-0 4 Vic
2 Boston 4 3 1 0.75 389 362 3-1 1-0 2-0 1-1 3-1 2 Vic
3 Chicago 3 2 1 0.67 306 295 1-0 1-0 2-0 0-1 2-1 2 Vic
4 Miami 5 4 1 0.80 503 420 3-1 1-0 2-0 2-1 4-1 4 Vic
5 Indiana 3 2 1 0.67 312 309 2-0 0-0 1-0 1-1 2-1 2 Vic
6 New Jersey 3 2 1 0.67 285 299 1-1 0-0 2-1 0-0 2-1 1 Def
7 Orlando 2 1 1 0.50 182 179 1-1 1-1 1-0 0-1 1-1 1 Def
8 Toronto 3 1 2 0.33 302 290 1-1 0-1 1-1 0-1 1-2 1 Def
9 New York 3 1 2 0.33 294 298 1-1 1-1 0-1 1-1 1-2 2 Def
10 Washington 3 1 2 0.33 294 326 1-2 0-2 1-0 0-2 1-2 1 Vic
11 Milwaukee 4 1 3 0.25 350 369 1-0 0-0 1-1 0-2 1-3 1 Def
12 Cleveland 4 1 3 0.25 368 395 1-2 0-0 1-2 0-1 1-3 3 Def
13 Philadelphie 4 0 4 0.00 389 416 0-4 0-0 0-2 0-2 0-4 4 Def
14 Charlotte 3 0 3 0.00 275 303 0-2 0-0 0-1 0-2 0-3 3 Def
15 Detroit 4 0 4 0.00 379 416 0-3 0-1 0-2 0-2 0-4 4 Def
Revenir en haut Aller en bas
Bastian

Bastian

Messages : 417
Date d'inscription : 04/09/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Conférence Est    Jeu 04 Nov 2010, 11:58

Kevin Garnett aurait traité Charlie Villanueva de"malade du cancer" lors de la rencontre entre Boston et Detroit.L'intérieur des Celtics traine une réputation de "trash talker" depuislongtemps. Mais il a le soutien de tous à Boston. Pour un peu, lavictime, ce serait même lui...



Mercredi soir, Boston a fêtéPaul Pierce. Lors de la laborieuse victoire des C's face à Milwaukee,l'arrière-ailier des Verts a dépassé la barre des 20.000 pointsinscrits en carrière. L'ovation méritée qu'a reçue Pierce n'a toutefoispas suffi à dissiper le malaise ambiant. Depuis la veille, tout Boston,et au-delà, toute la NBA, ne parle que des propos prêtés par CharlieVillanueva à Kevin Garnett. L'ancien MVP de la Ligue aurait traitél'intérieur de Detroit de "malade du cancer". Trois mots qui ont déclenché une énorme polémique.

Tout est parti d'un accrochage entre les deux hommes en fin de matchmardi soir, lors de la rencontre entre Celtics et Pistons. Après lematch, Villanueva a posté le message suivant sur son compte Twitter: "KG m'a traité de malade du cancer. Je suis énervé car plein de gens meurent du cancer et il balance ça comme une blague".Villanueva a été d'autant plus touché qu'il souffre de peladeuniverselle, une maladie qui fait perdre cheveux et poils. Difficiled'imaginer, donc, qu'il n'y avait pas dans les paroles de Garnett unevéritable attaque personnelle. Même prononcées dans le feu de l'action,elles semblent inexcusables pour beaucoup, et les critiques pleuventdepuis 24 heures.

Les Celtics font corps Contraint de réagir pour essayer d'éteindre l'incendie, Garnett apublié un communiqué avant la rencontre contre Milwaukee, mercredisoir. Il nie avoir tenu de tels propos, assurant que Villanueva a malcompris ce qu'il lui avait dit. "Il y a eu une incompréhension, a-t-il expliqué. Mespropos à Charlie Villanueva étaient en fait: Tu es un cancer pour tonéquipe et pour la NBA. Je ne serai jamais insensible au combatcourageux combat qu'endurent les malades du cancer. J'ai perdu desêtres chers à cause de cette maladie et une personne de ma famille esten cours de traitement. Je n'aurais jamais dit quelque chose d'aussiindélicat."


Une ligne de défense qui, à vrai dire, n'a pas vraiment convaincu.Peut-être parce que Garnett traine une réputation depuis de nombreusesannées. Il est considéré comme un joueur vicieux, par le geste ET parle verbe. Mais jamais il n'avait été accusé de tenir des mots aussidurs, relevant de l'attaque personnelle, sur le physique, et attenant àla santé d'un adversaire. Il est peu probable que la star des Celticspuisse être sanctionnée pour ses propos, dans la mesure où personne nepourra prouver par A+B qu'il les a bien tenus. C'est parole contreparole mais l'image de Garnett, elle, risque fort de rester entachée.
Pourtant, du côté des Celtics, on fait corps derrière KG. "J'ai entendu ce que Kevin a dit à Villanueva et ce qu'il a dit est dans le communiqué", a déclaré Doc Rivers, le coach de Boston, regrettant par ailleurs que cette histoire soit sortie des limites du terrain. "C'estridicule d'en faire une affaire. Je ne comprends pas. En quoi est-ceune information qui relève du terrain? Cela aurait dû regarder les deuxjoueurs concernés et personne d'autre. Quand je jouais, certains m'ont balancé des trucs qui me font encore mal. Mais je n'ai jamais rien révélé publiquement." Sous-entendu, tous les coups sont permis, tant qu'ils restent assenés avec des mots.

KG, le Zemmour de la NBA? C'est également l'avis de Danny Ainge. L'actuel président des Celticsen fut également une vedette dans les années 80, avant de faire lesbeaux jours de Portland ou Phoenix. Lui aussi avait une belleréputation. "Heureusement qu'il n'y avait pas Twitter à notre époque!, dit Ainge.Franchement, rien n'était sacré, que ce soit votre mère, votre famille,votre religion ou la couleur de votre peau. Sur le terrain, on sebalançait des trucs terribles. Je ne dis pas que c'était intelligent,mais ça faisait partie du jeu. Le but, c'était de faire perdre sesmoyens à l'autre. Et je suis sûr que ce c'est ce que Kevin a voulufaire. Rien de plus. Je ne sais pas ce qu'il a dit exactement, maisc'était son seul objectif. En aucune façon Kevin ne peut êtreinsensible au combat que mènent les malades du cancer."

Alors, Garnett, tel un Eric Zemmour made in NBA, est-il victime d'uneforme de politiquement correct? Pour Dan Shaugnessy, éditorialiste auBoston Globe, ça ne fait aucun doute. Selon lui, ce ne sont pas lesjoueurs qui ont changé. Le trash talking a toujours existé, mais on necommuniquait pas à tout va la moindre phrase via internet. "Peuimporte la bonne version, ce qu'a dit Garnett est de très mauvais goût.Mais le bad guy ici, c'est Villanueva. C'est lui qui n'a pas respectéle code", explique Shaugnessy.

Ray Allen, lui, est l'anti-Garnett.Parler sur un terrain, assez peu pour lui. Mais le coéquipier de KGrelativise. "Je n'ai jamais ressenti le besoin de parler, Si vousêtes plus fort qu'un mec, vous n'avez pas besoin de lui dire dessaloperies. Mais ça fait partie du sport, qu'on le veuille ou non. Monconseil, c'est de ne pas écouter." Villanueva, cette fois, n'a paseu envie de ne pas entendre. Peut-on vraiment lui en faire le reproche?Certainement pas, malgré ce que pensent les Celtics, peut-être plus paropportunisme que par conviction.

Revenir en haut Aller en bas
Pierre

Pierre

Messages : 83
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Conférence Est    Ven 05 Nov 2010, 15:09

Deux de chute pour les Bulls. Après leur revers initial chez le Thunder, Chicago est en effet tombé dans le piège des Knicks, venus l'emporter jeudi en Illinois, 112-120, grâce à une pluie de tirs primés et à un Toney Douglas record, le réserviste new yorkais terminant avec 30 points au compteur. Aussi, les 12 points et 13 rebonds de Joakim Noah n'ont pas suffi.
Revenir en haut Aller en bas
Cobra

Cobra

Messages : 491
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Conférence Est    Mer 10 Nov 2010, 10:35

Le premier faux-pas à domicile de la saison des stars de Miami n'est pas banal. Bien que forts d'une avance de 22 points face aux Jazz, et malgré les 39 points de Dwyane Wade, assortis d'un triple double de LeBron James, les Floridiens s'inclinent après prolongation (114-116, a.p.)
Revenir en haut Aller en bas
Leow
Admin
Leow

Messages : 1325
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 24
Localisation : Maroc

MessageSujet: Re: Conférence Est    Mar 23 Nov 2010, 14:06

Le basket est un sport de statistiques. Elle sont sacro-saintes,indispensables. Et parfois tellement révélatrices. Vous le savez, leHeat a perdu lourdement dans sa salle lundi soir, face aux modestesPacers. Un revers qui fait tâche dans la foulée de celui sur le fil àMemphis.

Mais plus que la seule défaite et l’ampleur de l’écartau score, c’est bien la manière qui inquiète. Et là, les fameuses statsen disent long sur la déroute du Heat : 4 points pour son banc contre44 à celui d’Indiana, 25 lancers francs tentés en plus (25/38 contre11/13), 22 balles perdues, 4/20 à trois points, 18 pts inscrits dans laraquette, 39 rebonds (contre 48).

Symbole de la débâcle, DwyaneWade, auteur de 1/13 et 5 turnovers pour 3 points. Une simple soiréesans ? Le Heat ne doit pas se voiler la face, les problèmes sont plusprofonds qu’un passage à vide ponctuel. Dans le vestiaire floridien,l’heure n’est d’ailleurs pas au déni. Mais pas non plus aucatastrophisme.

« On sait très bien que la route vers le succès n’est pas un chemin tranquille« .

LaBouddhisterie de Chris Bosh (désolé du néologisme !) n’est pas unephilosophie isolée dans un groupe contraint de regarder la vérité enface. Mais à chacun sa façon d’exprimer la positivisme.

« Il vafalloir bosser sur pour réparer ça. Je l’ai dit aux joueurs, on n’aaucune excuse et je ne vais pas me sentir désolé pour eux ou pourmoi-même. Ce match a été pour moi une mauvaise surprise, je n’ai pasreconnu mon équipe. Nous étions anxieux et on a forcé beaucoupd’actions. On doit se remettre d’aplomb rapidement », commente ErikSpoelstra, coach sur la sellette.

Pour D-Wade, « ce n’est pas lafin du monde. On sait qu’on doit s’améliorer et ce qu’on doit fairepour ça. L’important aujourd’hui est de rester ensemble et uni. »

« S’emporter n’apporterait rien du tout. Si on sent qu’il nous manquequelque chose, on doit juste en parler. Et faire en sorte que çachange« , ajoute Bosh, placide et zen.

Le message est identique chez LeBron James :

« On doit résoudre le problème ensemble.«

Mais le double MVP va un peu plus loin dans son explication. Pour lui, le Heat ne s’amuse pas assez sur le parquet.

« Je n’ai pas encore réussi à apporter ça dans cette équipe, prendre duplaisir tout en faisant le job avec sérieux. On doit jouer en s’amusantplus et avec plus de style.«

Sans Haslem et Miller et avec le sceau d’équipe honnie à battre, la mission s’avère compliquée.

Les grandes équipes naissent dans l’adversité et la difficulté ? On va très vite voir si le Heat en est déjà une.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://crazy-foot-manager.forumactif.com
Cobra

Cobra

Messages : 491
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Conférence Est    Ven 26 Nov 2010, 11:20

Le Heat n'y arrive pas. Et Flash, touché au poignet, non plus. S'il a tourné à 14.7 points, 4.2 passes et 4.8 rebonds, il affiche des pourcentages catastrophiques sur les six derniers matches. 34.9% aux tirs. Et 5.3% à trois points !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conférence Est    

Revenir en haut Aller en bas
 
Conférence Est
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy Football Manager  :: La partie Basket :: NBA-
Sauter vers: