Crazy Football Manager


Vous avez toujours rêver de devenir coach d'une grande équipe de foot , c'est l'occasion pour vous de réaliser votre rêve sur ce forum !! Inscrivez vous et prenez votre équipe préférée , transformez là en la plus grande équipe du monde !
 
AccueilMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Ballon D'Or 2010] Dernière ligne droite !

Aller en bas 

Qui sera élu Ballon D'Or 2010 ?
Iniesta
0%
 0% [ 0 ]
Xavi
50%
 50% [ 1 ]
Messi
50%
 50% [ 1 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Leow
Admin
avatar

Messages : 1325
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 23
Localisation : Maroc

MessageSujet: [Ballon D'Or 2010] Dernière ligne droite !   Lun 27 Déc 2010, 04:48

Iniesta ? Xavi ? Messi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://crazy-foot-manager.forumactif.com
Zak'29

avatar

Messages : 386
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: [Ballon D'Or 2010] Dernière ligne droite !   Lun 27 Déc 2010, 04:53

Pour moi , ce sera Xavi
C'est le chef d'orchestre du Barca et de l'Espagne
Revenir en haut Aller en bas
Leow
Admin
avatar

Messages : 1325
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 23
Localisation : Maroc

MessageSujet: Re: [Ballon D'Or 2010] Dernière ligne droite !   Lun 27 Déc 2010, 04:55

Qui est le meilleur joueur de football du monde ? Posez la question autour de vous, et la réponse va fuser chez la plupart des gens : Lionel Messi. Qui mérite le Ballon d'Or ? Posez la question autour de vous, et vous verrez que les problèmes vont commencer. Demandez un jour de RTT si vous voulez être certain d'aller au bout du débat interminable que votre réponse aura suscité. Dès qu'il est question de Ballon d'Or, les affaire se gâtent. Regardez : lundi dernier, la FIFA et France Football ont officialisé (pour la première fois) les noms des trois finalistes. Et en dehors du cercle des amoureux éperdus du Barça, personne n'est content. Pourtant, Xavi, Iniesta et Messi, les élus, sont tous les trois en mesure de prétendre au trophée. Aucun d'eux, à mes yeux, ne l'aurait volé s'il était désigné en janvier. Le choix douloureux aura été d’écarter les deux autres, comme il a été douloureux de réduire à trois noms la liste finale des prétendants.

"Et pourquoi Forlan, meilleur joueur de la Coupe du monde, n'est pas là ?" "Et comment Sneijder peut-il être absent ?" "Et au nom de quoi Messi serait là vu qu'il a été absent lors des deux matches les plus importants de la saison, avec le Barça et l'Argentine ?" "Et Iniesta, il a marqué en finale, mais est-il si fort que ça ?" Ces questions, si vous n’y avez pas répondu autour de la machine à café, vous les avez beaucoup entendues ces derniers jours. Ne cherchez pas la bonne réponse : il n’y en a pas. C’est justement pour ça que ça marche.

Les critères historiques : palmarès, classe, ensemble de la carrière, personnalité

Formidable "marque", le Ballon d'Or vit aujourd'hui sur l'effervescence qu'il suscite. Beaucoup plus que sur son résultat final. Le suspense est savamment orchestré par le bi-hebdomadaire qui l’a créé. La FIFA - qui a "racheté" le label l'été dernier - a ajouté son grain de sel dans l'histoire avec cette liste de trois finalistes livrée un mois après la pré-sélection. Mais la médiatisation outrancière du football et l’efficacité des stratégies marketing n'expliquent pas tout des débats sans fin suscités par le Trophée. Qu'il s'agisse d'une récompense individuelle attribuée dans un sport collectif non plus. Ce qui complique la donne, ce sont les propres règles de l'épreuve, les fameux critères proposés au corps électoral. Créés, parce qu’il fallait bien s’appuyer sur quelque chose, pour donner des allures "d'objectivité" à un exercice parfaitement partial, ils empêchent, en réalité, le Ballon d'Or d'être totalement ce qu'il prétend être : le sacre du meilleur footballeur de la planète. Ces critères historiques, les voici, par ordre d’importance : palmarès, classe, ensemble de la carrière, personnalité.

Conséquences concrètes ? En 2000, 2001 ou 2003, le meilleur joueur du monde était Zidane aux yeux de tous, y compris des lauréats du Ballon d'Or, mais Figo, Owen et Nedved remplissaient les critères pour recevoir la sphère dorée. En 2006, le cas Cannavaro avait suscité une polémique démentielle. Pour les mêmes raisons : il remplissait les critères, mais tout le monde savait qu'il n’était pas un meilleur footballeur que, par exemple, le Ronaldinho exceptionnel vainqueur de la Ligue des champions, ou le Zidane magnifique de la Coupe du monde.

Un coup de pouce à Messi

Quelque chose de très nouveau est complètement passé inaperçu avec la fusion des trophées FIFA et France Foot, c’est que ces quatre critères ont été fondus, simplifiés et remplacés par les deux suivants : le joueur sera jugé "en fonction des mérites sportifs et du comportement général sur le terrain comme en dehors". Qu’est-ce que cela change ? Pour les fans de Messi, cette année, c’est un joli coup de pouce, le critère du palmarès ayant perdu de sa prédominance. Mais la porte reste ouverte à une polémique de type Zidane-Figo en 2000 : un coup de boule mal placé peut probablement encore faire perdre des points avec cette grille de lecture.

Longtemps, ce type de désagrément était "naturel" car totalement dans les gênes du trophée. En 1986, Maradona n'était pas Ballon d'Or car il était inéligible : ainsi Belanov fut-il désigné. Rappelons aussi que Pelé n'a jamais reçu la célèbre statuette. Il n’aurait jamais été en mesure de l’avoir avant 2007. Le réglement du Ballon d'Or précise enfin que le trophée récompense le joueur "quel que soit le championnat dans lequel il évolue et quelle que soit sa nationalité pour les accomplissements effectués durant l'année écoulée". Ouvert aux non-Européens en 1995, le Ballon d’Or restait jusque là réservé aux joueurs évoluant en Europe.

Parce qu'il est hors de question de donner à cette chronique la taille d'un livre de poche, on vous épargnera les autres sources de pugilats généralement entraînés par le Ballon d'Or, et qui se réveillent, ça et là, en fonction des crus et des frustrations : la suprématie des joueurs offensifs sur les autres, l'influence de la fin de l’année civile sur le jury, l'impossibilité de récompenser les "oublis" de l'histoire par un ballon d'Or d'honneur (Maldini, Baresi, Raul, Henry...). Au fond, en suscitant chaque année des révoltes sur l'identité du futur élu, et surtout des laissés-pour-compte, le Ballon d'Or vient nous rappeler une évidence rafraîchissante : même si les stars existent, le football reste fondamentalement un sport collectif. C’est ce qui rend souvent nulle et non avenue la prétention de désigner le meilleur d’entre tous. Que la Coupe du Monde soit cette année le boulet de Lionel Messi, cela nous dit-il des choses sur son niveau à lui ou sur celui de l'Argentine ? On en reparlera beaucoup autour du 10 janvier. Qu'il gagne ou pas. On en parle aussi ci-dessous si vous le souhaitez.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://crazy-foot-manager.forumactif.com
Gonzalo

avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 20

MessageSujet: Re: [Ballon D'Or 2010] Dernière ligne droite !   Lun 10 Jan 2011, 12:20

Officiel !!!
Messi Ballon d'or
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Ballon D'Or 2010] Dernière ligne droite !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Ballon D'Or 2010] Dernière ligne droite !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [EVENT] la fin de Tsuki [dernière ligne droite]
» Dernière ligne droite - Shaïness
» [FB] L'ultime ligne droite. [PV TnS]
» Vend Ktm Sx 250 2010
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy Football Manager  :: On parle de Foot :: Le reste du monde-
Sauter vers: